Le “Grand Avenir” du Recrutement Mobile; et pourtant…

Voilà ce que beaucoup de spécialistes clament et annoncent:

Le futur du recrutement sera mobile

Même en Suisse, pays souvent circonspect à adopter des nouveaux modes de faire, émerge cette tendance, comme le montre encore récemment le Trend Report Recrutement en ligne Suisse 2012 (*).

Source: Salesforce.com

De + en + de “smartphone” dans les mains des suisses (50-55% de pénétration en 2012);
De + en + d’applications de recherche d’annonce emploi (+ de 70’000 par semaine selon job.ch)
De + en + d’utilisateurs qui s’interèssent à l’utilisation du mobile (70% d’utilisateurs intéressés, Trend report *)
De + en + d’employeurs intéressés (3x plus en 2012 qu’en 2011 *)
De + en + d’annonces sur les médias sociaux (1 entreprises sur 4 les investit en 2012 *)
et pourtant…

Les pays anglosaxons bien plus entreprenants dans ces domaines sont déjà en train de tirer des premiers bilans. Il en ressort que le Recrutement Mobile ne s’impose pas de manière si nette. Quelques freins peuvent être déjà identifiés, comme on peut le lire ici, sur le blog de Jobscore:

  • incohérence technologique: si les annonces deviennent mobiles, le site Carrière tout comme le système de gestion des candidatures doivent devenir mobile. Ou à tout le moins faciliter le processus complet de recherche, information, postulation, et suivi.
  • parcours du combattant: les étapes imposées aux candidats par les employeurs en sont pas aisément compatibles avec un mobile: formulaires, questionnaires, enregistrement, etc…
  • effet de demande: les employeurs ne sont pas très demandeurs (frileux?), donc les fournisseurs ne livrent pas.
  • conséquence historique: les systèmes de gestion des candidatures ont été développés à une époque où les journaux (et le mode de recrutement qui en découlaient) étaient encore la règle.

Il est intéressant à noter qu’apparemment les freins à la démocratisation du recrutement mobile sont tous dans le jardin des recruteurs…

On peut donc parier qu’en présence d’une tendance de fond (les candidats potentiels migrent sur le mobile), les premiers recruteurs qui feront le pas (comme les Transports Zurichois –  VBZ -, les CFF ou KPMG en Suisse), de manière décomplexée et cohérente, avec une vraie stratégie de communication et de technologie, seront certainement les mieux servis.
Surtout que les fournisseurs de technologies sont prêts.

Le site des VBZ vous réserve une petite surprise si vous prenez le temps d’ouvrir une annonce sur votre ordinateur (ou tablette digitale) et sur votre téléphone mobile 🙂 (une jolie technologie “mobile” (au deux sens du terme) développée par Prospective Media Services)

Advertisements

About Manoo Olivier A. Maillard

Facteur d'Innov@tion, Conseiller en Digital Commerce et Social Media, Formateur et Conférencier
This entry was posted in Best Practice, Tendances. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s