Une Charte “Médias Sociaux” ne sert à rien?

La charte Réseaux Sociaux est souvent un réflexe sécuritaire, dont la mise en œuvre est en général mal perçue par les employés

Dans ma pratique, j’ai été souvent interrogé sur l’approche à avoir par rapport à une charte d’entreprise qui traite de l’utilisation des Médias Sociaux; plus j’avance, plus je vois d’exemples, et plus je suis critique envers ce document. Dans le principe, il est judicieux; dans sa mise en œuvre, il n’est pas efficient. Réaction-réflexe, la décision d’une “charte” me parait être, souvent, le résultat de l’espoir de régler de manière simple une problématique mal maîtrisée; et, toujours, celui d’une volonté de montrer que l’on “fait quelque chose” par rapport aux Médias Sociaux.

Cette approche est à mon avis contre-productive, et doit plutôt se décliner dans une suite de mesures (sensibilisation, formation, accompagnement).
Ces mesures seraient trop longues à décrire dans le détail, ici. Par contre, j’aimerais partager le résultat très pratique de ma récente réflexion: les “5.P”, ou “S-A-R-A-H”.

La “Charte” est souvent la première réaction des dirigeants et des responsables RH lorsqu’ils s’investissent dans la question des Médias Sociaux. Elle est légitime dans un réflexe sécuritaire (“Je dois protéger mon entreprise”), et vue comme la solution à ce qui est un état de fait quand on entre dans le monde du Web 2.0 : “il est impossible de réglementer”.

http://www.demainlaveille.fr/2012/07/27/associated-press-met-a-jour-sa-charte-des-medias-sociaux/

La charte ne doit pas être un règlement, ni même un simple document. Elle doit faire partie d’un accompagnement.

Malheureusement, les “Chartes” que j’ai vues passer entre mes mains sont, soit:

  • un règlement interne visant à réglementer l’utilisation des ReSo; soit,
  • une information sur la nature des Médias Sociaux et leur danger; soit,
  • un enseignement théorique sur l’art de la “socialisation 2.0”; soit,
  • dans le meilleur des cas, une version numérique des “10 commandements”; …

Soit, un mix du tout!

Mais en tous les cas,

je les trouve trop longues et pas assez détaillées,
trop paternalistes et pas assez impliquantes.

C’est, piégé un jour par un client qui me demandait mon avis, que je me suis interrogé sur ce que je voudrais que soit une charte:

  • un document bref, c’-à-d. que je peux retenir de mémoire, ou annoter sur mon “pinboard” au bureau;
  • un document inspirant, c’-à-d. qui me pousse à devenir un “réseauteur numérique” responsable;
  • un document utile, c’-à-d. qui me permet au moment opportun de mieux utiliser les ReSo;

Ce document devrait être celui que les employés consultent dans les dernières 10 secondes avant de poster!

Ce document, je l’ai griffonné en juin passé:

CharteMediasSociaux_manoo.ch_20120820.02t

5 questions pour les 10 secondes avant de publier sur les médias sociaux: “5.P” ou “S-A-R-A-H” – Photo (c) 2012

Suite mnémotechnique double, bilingue (français/anglais), elle peut être imprimée sur un format carte de crédit, et peut accompagner les “réseauteur/-trices” dans leur quotidien, en milieu professionnel.

PRIVE
ou Safe – “ce que je publie est “safe” pour ma vie privée, personnelle. Est-ce que je le dirais à mes meilleurs ennemis? Suis-je prêt à l’assumer dans 10 ans?”

PROFESSIONNEL
ou Added-Valued – “ce que je publie est valorisant pour mon entreprise. Est-ce que ma publication apporte de la valeur ajoutée? Mon commentaire, au fil de la discussion?”

PARTAGE
ou Respectable – “ce que je publie est respectueux des autres, du droit. Est-ce que je nomme mes sources? Respecte les droits d’auteur? Me comporte comme ambassadeur des autres?”

PRIVACITE
ou Authorized – “ce que je publie ne viole aucun devoir de confidentialité ou sphère privée. Suis-je autorisé à divulguer? Quelqu’un risque-t-il de m’en vouloir?

PLAUSIBLE
ou Hoax – “ce que je publie doit être vérifiable, ne pas être un “hoax”*. Est-ce que l’information que je colporte est plausible? Puis-je la vérifier?”

http://blog.viadeo.com/fr/2012/02/29/loi-legislation-reseaux-medias-sociaux-entreprise-45-salaries-ignorants/

Il est plus probable que des employés s’approprient une charte qui est brève, inspirante et utile.

Que l’on mémorise les “5 P”  ou le “S-A-R-A-H” dépendra de nos sensibilités. L’important est qu’à force d’utiliser ces acronymes, nous développions les bons réflexes pour nous permettre d’utiliser les Médias Sociaux dans l’intérêt de notre entreprise; à tout le moins, pas à son encontre.

… ce qui ne manquera pas de rassurer la direction et le chef de la comm.

* un hoax est une falsification créé intentionnellement pour usurper la vérité; ce peut devenir par exemple une rumeur, ou une légende urbaine.
Advertisements

About Manoo Olivier A. Maillard

Facteur d'Innov@tion, Conseiller en Digital Commerce et Social Media, Formateur et Conférencier
This entry was posted in Conseil and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s